8 conseils pour le passeur

07/20/2023 |
Partager :

L'axe du système. Le point de pivot du jeu. Le passeur.  

On dit que le fixateur est probablement le poste le plus important du volley-ball. Ce n'est pas surprenant car le passeur touche le ballon avant presque chaque attaque. Le passeur décide qui doit jouer et qui ne doit pas jouer. Le passeur garde également un œil sur le bloc adverse et sait où se trouve son attaquant le plus fort et où se trouve le bloqueur le plus fort du côté de l'adversaire. En bref, le passeur est très important. 

Mais pour l'instant, voici nos conseils sur ce qu'il faut apporter en tant que passeur et sur la manière de développer ces compétences. 

#1 Devenir un leader 

Vous y parvenez en fournissant un retour d'information positif et constructif, mais aussi en étant capable de bien gérer les critiques. Vous y parvenez en connaissant bien le système et en sachant ce que l'on attend de vous et de vos joueurs. Vos coéquipiers doivent se sentir à l'aise en votre présence. Ils doivent sentir qu'ils peuvent tout vous dire. Il vaut mieux dire quelque chose et s'améliorer que de ne rien dire du tout. Vous ne pouvez pas être le joueur timide et silencieux sur le terrain parce que le jeu tourne trop autour de vous et de votre fonction. 

#2 Améliorez vos coéquipiers 

Motivez votre équipe, communiquez avec elle et gardez toujours la tête froide, même dans les moments difficiles. Cela peut s'avérer assez difficile. Si vous remarquez qu'un attaquant a des difficultés, ne lui jouez pas le ballon. Ou demandez-lui comment il aimerait recevoir le ballon. En d'autres termes, communiquez entre vous. Cela permet de réduire la pression dans une situation difficile. Essayez l'exercice du chaos pour découvrir votre capacité à communiquer et à motiver. 

#3 Établir une bonne relation avec votre coach 

Si vous êtes le chef, vous êtes souvent considéré comme "l'entraîneur sur le terrain". Votre rôle central joue un rôle important à cet égard. Respectez vos entraîneurs, posez des questions sur le système ou les tactiques de votre équipe ou de l'adversaire. Plus vous communiquerez, plus vous vous sentirez à l'aise dans votre rôle. 

#4 Apprenez à connaître vos agresseurs 

Apprenez à connaître vos attaquants et à comprendre ce qui les motive. La seule façon d'y parvenir est de les consulter et de leur demander comment ils aimeraient que le ballon leur soit joué. De cette manière, vous entrez en contact avec les attaquants. Le ballon est-il bon ou devrait-il être joué plus haut/plus vite ? 

Une balle pour l'attaquant extérieur, puis une pour le milieu, et enfin une au-dessus de la tête. Il s'agit d'une séquence courante pour les passeurs. Ils veulent jouer pour tout le monde et distribuer les balles plus ou moins équitablement aux attaquants. C'est très bien lorsque vous menez 15-5, mais qu'en est-il lorsque vous êtes à 22-22 et que vous devez gagner le set ? Il est alors important de savoir qui doit jouer où et quand. Chaque attaquant a sa position préférée, mais il doit également faire face à un bloqueur. Vous devez savoir qui bloque de l'autre côté. L'adversaire a-t-il un petit bloqueur en position 2, et votre attaquant le plus fort est-il en face de lui ? Le choix est alors facile !
Nous vous donnons quelques conseils supplémentaires : 

  • Suivre qui attaque bien et qui marque des points pendant le set 
  • Connaître l'adversaire et savoir qui bloque de l'autre côté, où se trouve le plus petit bloqueur ? 
  • Qui est mon meilleur attaquant ? 
  • Mon agresseur est-il dans sa position préférée ? 

#5 Gardez les mains hautes et travaillez toujours sur ce sujet 

Avant de jouer la balle, vos mains doivent être au-dessus de votre tête et dans la même position. Ainsi, il est difficile pour l'adversaire de savoir où va le ballon, et vous développez des "mains rapides". Travaillez le positionnement de vos mains chez vous, contre le mur ou partout où vous le pouvez ! Un bon exercice pour cela est la Double Vision : 

#6 Adopter toujours la même position du corps et des mains pour jouer le ballon 

Si vous restez immobile à l'endroit où la balle arrive avant qu'elle n'arrive, vous pouvez jouer la balle à partir de la même position. De cette façon, vous pouvez mieux tromper votre adversaire. Si vous courbez trop le dos, le bloqueur voit que le ballon est joué au-dessus de la tête, ce que vous voulez naturellement éviter. Évitez cela.  

Par exemple, essayez le réglage des forets Chili Pepper, Chili Pepper Junior ou Chili Pepper Senior. 

#7 Footwork  

Il est rare que les passes atterrissent exactement à l'endroit où vous êtes ou devriez être. Travaillez donc votre vitesse et utilisez une échelle de coordination. Le rythme est très important pour les passeurs. VolleyballXL a visualisé les exercices les plus importants pour vous... A suivre ! 

#8 Fixation des objectifs

Veillez à vous développer continuellement en tant que passeur sur les plans technique, tactique et physique, en y consacrant de nombreuses heures. Si l'élaboration d'un plan pour une nouvelle saison vous semble difficile, faites appel à votre entraîneur. Créez ensemble un plan de performance personnalisé. Évoluez.

Blogs populaires
Partager